L’histoire


Le genre musical est né en République dominicaine dans les années 1960. S’il a longtemps été dédaigné car associé aux couches sociales les plus défavorisées, l'expansion du tourisme dans les années 1980 lui a conféré une popularité internationale, si bien que la Bachata est aujourd’hui devenue un symbole fort du pays. Qu’elle soit « dominicaine », « moderne », « sensual », « urbaine », « Tango », cette danse latine reste techniquement très abordable même pour les débutants et ses rythmes binaires et syncopés permettent une grande liberté d'expression du corps. A l’origine dansée lors des soirées Salsa, on voit naître de plus en plus de soirées dédiées ou mixtes Kizomba/Bachata et les cours réguliers ne cessent de se développer partout en France grâce à l’engouement général actuel pour cette discipline.

La bachata est un rythme dansant originaire de République dominicaine, plein de folklore. On peut le considérer comme un mélange de Boléro, Merengue, Cha-cha-cha et Tango. C'est une danse sensuelle se dansant sur une musique Latino, mais avec un rythme bien reconnaissable. En raison de son peu de reconnaissance, elle était très peu diffusée en radio. Mais à partir des années 1980, avec l'expansion des moyens massifs de communication, et l'apogée du tourisme, elle va se répandre à travers le monde. Elle deviendra le symbole de la République dominicaine. Il faudra attendre 2002 en France, pour la voir se démocratiser avec le titre "Obsession" du groupe Aventura. Cette danse latine se danse généralement dans les soirées de Salsa où elle est insérée par moment.

La rueda de Bachata est une manière de danser la Bachata à plusieurs couples en effectuant les mêmes figures annoncées par une personne, à la manière de la rueda de la Salsa. Originaire de la République dominicaine, cette danse, qui existe depuis le début des années 60, rencontre un énorme succès à St-Domingue et dans le monde entier depuis une dizaine d’année. Appréciée et dansée partout où l’on joue de la salsa et du merengue, la bachata se situe entre ces deux danses. Moins variée que la première et plus élaborée que la seconde, c’est une danse qui puise sa saveur dans le romantisme et la mélancolie. Elle alterne les abrazos ouverts et fermés, en déplacements, en tournant ou en restant sur place, avec un déhanché omniprésent qui procure sensualité et contraste. Bien que très riche, la bachata est facilement abordable et permet aux novices de pouvoir danser dès leurs premières soirées !

 

D'autres formes de Bachata ont récemment fait surface dans le monde Latino : la Bachata dominicaine


La Technique et la Musique


Le mouvement simple de la danse est une série de pas simples qui produit un mouvement d'avant en arrière, ou d'un côté à l'autre, sur un rythme musical de 2 fois 4 temps. Soit un pas de base de 8 temps, correspondant à 8 mouvements que l'on peut compter ainsi : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8.

Mais en général on le prononce plus souvent comme ceci : 1, 2, 3, HOP, 5, 6, 7, HOP.

Le "HOP" est là pour marquer les quatrième et huitième temps, où l'on doit pointer son pied droit puis gauche. Le caractère de la danse est obtenu par un mouvement sensuel du corps et de la hanche qui garde une similitude avec certaines danses africaines.


Présentation de la Batchata Sensual


La Bachata Sensuelle fait référence à un style de bachata basé sur l'expression corporelle et la dissociation des mouvements. On utilise peu de déplacements et on cherche l'interprétation musicale grâce à des vagues, des ronds de hanches, des mouvements de bassin et des contractions arrêtées. Les Bachatas employées sont souvent romantiques et d'un style très moderne. Ce style ce différencie par rapport aux autres car il ne met pas l'accent sur le travail des pieds et des tours, mais sur l'expression corporelle entre l'homme et la femme.

 

Nous avons 72 invités et aucun membre en ligne

Copyright © 2018 Cornebarrieu Danse - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public