La Salsa désigne à la fois une danse, un genre musical, mais également une famille de genres musicaux (musique latino-américaine). Les danseurs de Salsa sont appelés Salsero et Salsera (au féminin). La Salsa Cubaine vient de la danse Casino des années 1950 et prend ses racines dans le Son cubain. Néanmoins la Salsa commence à se développer en Europe à partir des années 90 et est maintenant connue dans le monde entier. Les couples se déplacent essentiellement en décrivant des cercles successifs. C'est avant tout une danse de rue, populaire et sociale. Plusieurs figures peuvent être exécutées par les couples, cette danse est rapide et énergique. C’est un bon moyen de se dépenser, le lien social est assuré.

 

 La Rueda de casino, une variante de ce style, consiste en des rondes de couples où un meneur annonce les passes à venir. Tous les danseurs effectuent ces passes en même temps, de sorte que les danseurs changent fréquemment de partenaire.


Histoire de la Salsa


La Salsa, du mot espagnol "sauce", apparue dans les années 60 aux USA avec les migrants cubains, désigne un genre musical et à la fois une danse. Les chanteurs, musiciens et danseurs de Salsa sont aussi appelés "salsero", les cavalières "salsera". Il existe deux courants fort de Salsa, la "Portoricaine" et la "Cubaine". L'appellation "Portoricaine" est typiquement française, il s'agit en fait de la Salsa de style "New Yorkaise". Elle est plus démonstrative, se danse en ligne et comporte de nombreux jeux de jambes. Dérivée du Mambo, elle se danse sur le 2ème temps de la musique, le temps faible, et le changement de direction ou "break" s'effectue donc sur ce temps.

 

A l’association nous enseignons la Salsa Cubaine :

Dérivée de la danse Casino des années 50, elle a un style totalement différent. C'est une danse plus "ancrée dans le sol", avec des gestes économisés et des passes épurées sans jeux de jambes, ce qui permet de la danser dans des espaces réduits. C'est une danse de rue, populaire et sociale. Plutôt que de suivre une ligne, le couple décrit des cercles successifs, et le changement de direction s'effectue sur le 1er temps.

On peut aussi la danser en groupe, en formant une ronde de couples, on appelle cela la "Rueda". Un meneur annonce les passes, et tous les danseurs les effectuent en même temps, en changeant fréquemment de cavalière.

La Salsa, « mélange » ou « sauce » en espagnol, est apparue pour la première fois en 1932, à la Havane, dans un Son du cubain Ignacio Pinero qui a pour titre « Echale Salsita » (Balancez la Sauce). Mais c’est Izzy Sanabria, journaliste et promoteur du Fania Label, qui l’introduit en 1974 pour regrouper sous un même nom : le Son, le Guanguanco, le Boléro, le Mambo, le Cha Cha Cha, la Rumba, la Timba… et promouvoir ainsi la musique latino-américaine.


Technique et musique Salsa


La Salsa se danse en 8 temps. Six temps sont dansés, et deux autres sont des temps de pause. On les compte souvent ainsi : 1,2,3 ET 5,6,7 ou parfois 1,2,3 ... 5,6,7. Il n'y a pas de règle établie mais ce qu'il faut comprendre, c'est que l'on doit marquer une pose même si l'on ne fait pas de pas, pour les temps 4 et 8. Les pas du cavalier et de la cavalière s'effectuent en miroir : lorsque le cavalier effectue les pas des 4 premiers temps, la cavalière effectue ceux des 4 derniers, qui sont inversés. Par exemple, si le cavalier déplace son pied gauche, la cavalière déplace son pied droit. Il existe plusieurs variantes du pas de base : le "pas de Mambo", le "pas de Salsa ou Casino", le "pas croisé", le "pas Rumba", le "pas marché" ... mais tous ont en commun les pauses sur les temps 4 et 8. Il faut absolument les maîtriser en musique avant de se lancer dans la réalisation de figures.

 

Découvrez un ensemble de médias dédiés aux musiques latinos, une musique qui se partage, qui réchauffe le cœur et donne envie de danser !

www.salsa-guide.fr, le site internet dont la passion est la Salsa sous toutes ses formes !

Nous avons 53 invités et aucun membre en ligne

Copyright © 2018 Cornebarrieu Danse - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public